[Trouvez la côte secrète en cherchant dans l'en-tête ci-dessous...]

[retour accueil] TheBosses21_TV
Mes liens favoris
[côte secrète !][retour accueil]
[Les côtes][Les parcours][Ma collection][Ecrivez-moi]
 
 

2016
AUVERGNE
Sortie n°1

BEAUJOLAIS
Chasse aux cols (17)

2015
BRM Varois-et-Chaignot :
premier 200 !

L'Ardéchoise

ALPES
Sortie n°1

Sortie n°2

Sortie n°3

Sortie n°4

Sortie n°5

Sortie n°6

Sortie n°7

Sortie n°8

JURA
Barillette +
Col de la Combe Blanche

2014
PYRENEES
Sortie n°1

Sortie n°2

Sortie n°3

Col de Pailhères

MONT VENTOUX
Mont Ventoux
par Sault

Mont Ventoux
par Malaucène

2013
11 cols entre Tournus et Cluny
ALPES
Sortie n°1

Sortie n°2
Sortie n°3
Sortie n°4
Sortie n°5
Sortie n°6
Sortie n°7
Sortie n°8
Sortie n°9
Sortie n°10
Sortie n°11

2012
Col de St Sulpice
Col du Grand Colombier
Normandie

2011
SUISSE
Leukerbad
Arolla
Col du Simplon
Crans-Montana
VOSGES JUIN
Col du Page
Chaume du Rouge Gazon
Triptyque Servance / Filles / Alsace
Grand Ballon
VOSGES JUIL/AOUT
Sortie n°1
Sortie n°2
Sortie n°3
Sortie n°4
Sortie n°5
Sortie n°6
Sortie n°7
Sortie n°8
Sortie n°9

2010
ALPES
Ballon d'Alsace
Pra Loup
Super Sauze
Col de Vars
Col de Larche
Col d'Allos
Cime de la Bonette
Ste-Anne la Condamine
Triptyque Cayolle / Champs / Allos

2009
SUISSE
Plan Mayens (Suisse)
Crans-Montana (Suisse)
Lac de Tseuzier (Suisse)

ALPES
4 cols en 4 jours

Col de la Forclaz
Col du Grand-saint-Bernard
Col de la Colombière
Col de Joux-Plane

2008
ALPES
Montchavin / Les Coches
Col du Petit-st-Bernard
Les Arcs 1800
Cormet de Roselend
Col de l'Iseran
La Plagne
Les Arcs 2000

 

2009 - 4 cols en 4 jours ! (11-14 août)

Col de la Forclaz (Suisse)
Col du Grand-saint-Bernard (Suisse)
Col de la Colombière
Col de Joux-Plane


Col de la Colombière (versant Nord)

Distance 19,5 km Max. 12% Alt. 1613 m
Moy. 5,7% Dénivelé 1130 m

 

Lever à 8 heures. Je me sens en forme et le soleil annonce une journée radieuse.

Départ à 9h15. Je démarre très tranquille car j'ai tout de même le col du Grand-Saint-Bernard de la veille dans les jambes et je n'ai pas eu une grosse récupération.

Jusqu'à Blanzy (5 km), rien de spécial puis commence une partie plus accentuée de 4 km avec une pente comprise entre 6,5 et 8%. Je ne force rien, voulant absolument m'économiser pour le final et ne pas revivre la même épreuve que dans le Grand-Saint-Bernard.

La route est agréable malgré une absence de points de vue et se fait à l'ombre rafraîchissante des arbres.

Puis, pendant 3 km juste avant le village du Reposoir, il y a une douce pente de 2 à 3,5%. Je roule peinard, un cyclo me dépasse à toute vitesse. L'arrivée au Reposoir est enchanteur : le paysage est sublime avec la chaîne des Aravis en toile de fond.

A la sortie du village du Reposoir, les vraies choses sérieuses commencent avec une pente qui s'accentue de 7,5 à 8,5% sur 3 km. Au milieu, il y a une bosse de 100 m à 13/14% qui fait un peu mal au jambes. Le rythme est régulier et je sens que j'aurais du jus pour ne pas trop mal terminer et j'en aurais bien besoin !

De gros chiffres peints en blanc sur la route (suite au Tour de France passé quelques semaines plus tôt) annoncent les kilomètres restants jusqu'au col. Au détour d'un virage à droite, j'aperçois le col qui se trouve à 4 km et qui semble tout prêt mais ce n'est qu'un leurre !

Ces 4 km sont terribles : 8, 7,5, 9,5 et 10% pour chacun des derniers kilomètres restant à gravir ! Le final ressemble un peu au Mont Ventoux. La route est seulement bordée à droite par la paroi rocheuse de la chaîne du Barguy et il y a un énorme ravin à gauche. Il est difficile de voir l'inclinaison, seuls les jambes dures et un rythme beaucoup plus lent permettent d'en ressentir l'effet.


Le terrible final !


La preuve par les chiffres !

Mais je suis pas trop mal, mon mental d'acier bien calé, je double 2 cyclos qui sont quasi à l'arrêt. Le soleil tape dure mais le paysage est magnifique. La pente semble encore s'accentuée mais le col de la Colombière est atteint à 1613 m.


Vous noterez souvent que les altitudes indiquées sur les pancartes
ne correspondent pas avec celles des cartes ! Ici 1618 m au lieu de 1613 m.


Ma monture, reine de la montagne au repos !

Le col est splendide et toujours autant de touristes. Je me repose tranquillement, satisfait de ma montée.

Le col n'était pas très élevé mais bien costaud tout de même avec un temps effectué depuis le camping : 2h06.

La descente a été faite en 38 minutes.


Le final du versant Sud



Le Pic de Jallouvre et la Pointe Blanche dominent le col


L'arrivée du col de la Colombière

Retour au camping vers 12h15. Génial, je vais enfin avoir droit à un vrai temps de récupération avant d'aborder demain matin le terrible col de Joux-Plane !