[Trouvez la côte secrète en cherchant dans l'en-tête ci-dessous...]

[retour accueil] TheBosses21_TV
Mes liens favoris
[côte secrète !][retour accueil]
[Les côtes][Les parcours][Ma collection][Ecrivez-moi]
 
 

2016
AUVERGNE
Sortie n°1

BEAUJOLAIS
Chasse aux cols (17)

2015
BRM Varois-et-Chaignot :
premier 200 !

L'Ardéchoise

ALPES
Sortie n°1

Sortie n°2

Sortie n°3

Sortie n°4

Sortie n°5

Sortie n°6

Sortie n°7

Sortie n°8

JURA
Barillette +
Col de la Combe Blanche

2014
PYRENEES
Sortie n°1

Sortie n°2

Sortie n°3

Col de Pailhères

MONT VENTOUX
Mont Ventoux
par Sault

Mont Ventoux
par Malaucène

2013
11 cols entre Tournus et Cluny
ALPES
Sortie n°1

Sortie n°2
Sortie n°3
Sortie n°4
Sortie n°5
Sortie n°6
Sortie n°7
Sortie n°8
Sortie n°9
Sortie n°10
Sortie n°11

2012
Col de St Sulpice
Col du Grand Colombier
Normandie

2011
SUISSE
Leukerbad
Arolla
Col du Simplon
Crans-Montana
VOSGES JUIN
Col du Page
Chaume du Rouge Gazon
Triptyque Servance / Filles / Alsace
Grand Ballon
VOSGES JUIL/AOUT
Sortie n°1
Sortie n°2
Sortie n°3
Sortie n°4
Sortie n°5
Sortie n°6
Sortie n°7
Sortie n°8
Sortie n°9

2010
ALPES
Ballon d'Alsace
Pra Loup
Super Sauze
Col de Vars
Col de Larche
Col d'Allos
Cime de la Bonette
Ste-Anne la Condamine
Triptyque Cayolle / Champs / Allos

2009
SUISSE
Plan Mayens (Suisse)
Crans-Montana (Suisse)
Lac de Tseuzier (Suisse)

ALPES
4 cols en 4 jours

Col de la Forclaz
Col du Grand-saint-Bernard
Col de la Colombière
Col de Joux-Plane

2008
ALPES
Montchavin / Les Coches
Col du Petit-st-Bernard
Les Arcs 1800
Cormet de Roselend
Col de l'Iseran
La Plagne
Les Arcs 2000

 

2009

Plan Mayens (Suisse)
Crans-Montana (Suisse)
Lac de Tseuzier (Suisse)


Lac de Tseuzier (Suisse)

Distance

11 km

Max. 12% Cat.
Difficile
Altitude 1756 m Dénivelé 863 m

Une montée d'enfer de 11 km avec une déclivité moyenne de 8%. Pratiquement pas un mètre de répit mais un paysage magnifique au sein d'une montagne sauvage où vous vous sentirez bien seul car vous croiserez seulement une ou deux voitures et aucun autre cyclo ! Un seul bémol, les 2 ascensions effectuées début mai ne m'ont pas permises de contempler le Lac de Tseuzier ! En effet, les 3 kms restant (relativement plat) sont inaccessibles car la neige recouvre la route sur environ 1,50 m de hauteur le tout entrecoupé de tunnels à moitié bouchés. Bon, le tout est en détail dans le reportage photo ci-dessous.


Il est 9h, préparatifs à Luc sous un soleil radieux mais la température est fraîche.


La neige est encore bien présente vers 1800 m...


Je suis prêt !


Et c'est parti sur une petite portion plate de 1 km pour faire tourner un peu les jambes.


A Ayent, c'est le début de la montée.


Et ça commence fort par un bonne pente d'environ 500 m à 8-9% !


Les routes suisses sont très propres !


Encore un virage à droite et ce sera la fin de cette 1ère difficulté.


Je roule allègrement sur une portion relativement plate pendant environ 1 km,
ce sera le seul répit jusqu'à la fin de l'ascension.


J'adore ce genre de panneau : une seule direction, un kilométrage permettant de mesurer l'effort à faire, un bel objectif à accomplir et c'est en général à partir de là que les vrais difficultés commencent !
Remarque : les Suisses ne sont apparemment pas arrivé à se mettre d'accord sur l'appellation du Lac, donc il est nommé à toutes les sauces : Tseuzier, Zeuzier, Tzeuzier, bref faites vos courses !


Je commence à m'échauffer sur des portions de pente qui s'inclinent irrégulièrement entre 5 et 7%.


A cet endroit, il y a une barrière qui interdit ou non l'accès selon l'enneigement.
La barrière est ouverte... c'est aussi à partir de là que l'on attaque la partie la plus sauvage et il reste environ 9 km à faire...


La pente devient dure : entre 7 et 9% et ce jusqu'à la fin !


Je cherche un bon rythme au niveau du pédalage et du souffle.


Comme l'endroit est assez isolé, il y a pas mal de petits éboulis de cailloux sur le bord de la route.


Je me sens bien et je me suis confortablement installé dans une souffrance paisible !


Sur le parcours, il y 2 virages en épingle avec des relances terribles autour des 10-11% !
Ici, je suis au 8ème km.


Le paysage est de toute beauté !


Le moral est bon mais les jambes sont un peu lourdes.


Quelques encouragements de Papa...


... les jambes vont à nouveau bien, je sens qu'on arrive bientôt.


Par contre, le route est toujours aussi inclinée !


Un chalet annonce la fin de l'ascension...


Un dernier virage...


Encore quelques coups de pédales...



Et la route s'arrête brutalement à l'entrée d'un tunnel qui est obstrué par un sapin tombé en travers !


En fait, on arrive sur une belle place qui offre un accès par télécabine à la station d'Anzère.
Bon pour moi, l'ascension est terminée. Je suis très content et je ne me sens pas fatigué.


Bon, Papa, qu'est-ce qu'on fait, on y va ?
J'ai quand même bien envie de le voir ce Lac de Tseuzier !
J'aimerais ne pas avoir fait tout cet effort pour rien !


Ce tunnel est creusé dans la roche. Il y a une première partie qui fait environ 150 m. Il est entrecoupé par une ouverture à ciel ouvert qui semble obstrué par un paquet de neige. Il y a des lampes mais elles sont éteintes. Une barrière qui semble interdire l'accès et l'on aperçoit vaguement le bout de la seconde partie du tunnel.
Bon sang, j'ai quand même bien envie de le voir ce Lac !


Allez c'est parti pour l'aventure ! Notez que pour s'éclairer, je n'avais qu'une lampe à vélo qui éclairait très mal car les piles étaient un peu mortes ! Le tunnel est assez sombre, le sol est humide...


Bon, on s'marre bien !


On arrive dans la percée à ciel ouvert. La route est recouverte par un bon paquet de neige de 1,50 m de hauteur environ. Notez que j'ai embarqué mon vélo pour pouvoir faire une belle photo avec le lac...


Pas très rassurant... la neige semble donnée sur un ravin...


Bon, on attaque la seconde partie ! Heu, le bout du tunnel semble bien loin et c'est vraiment tout noir ! Mais qu'est-ce que j'ai envie de voir ce lac !


On y va Papa ?


On y va Fiston !


Il y au moins 1 bon km. C'est tout noir, on voit rien du tout.
J'ai un peu peur de tomber dans un trou !
Mais qu'est-ce qu'on se marre quand même !


Ça y est, on est sorti, je reprends ma monture, on va bientôt le voir ce lac !


Mais, mais ! Pas de Lac ! Pas de route ! Et encore de la neige, de la neige partout !


On est vraiment au bout du monde !


En fait, il y a encore un tunnel mais il est complètement bouché et une immense arrête rocheuse nous empêche d'avoir une vue sur le lac. Bon, fin de l'aventure. Pff, qu'est-ce que j'aurais bien voulu le voir ce foutu lac !

Allez, une photo (Photographe: Volkmar Schmidt, Karlsruhe) pour avoir un aperçu du Lac de Tseuzier.
Ça a l'air sympa non !?